Print Shortlink

Amazon Web Services fera plus d’1 milliard de dollars en 2012

Logo Amazon Web Services

Rappels sur l’histoire de AWS

Amazon Web Services est la filiale d’Amazon ayant la charge de la gestion du parc serveurs du site e-commerce Amazon. L’objectif du leader mondial de l’e-commerce en créant cette entreprise était de pouvoir louer tous les serveurs non-utilisés par Amazon. L’explication est simple, il faut 10 fois plus de serveurs au 15 Décembre à 20 heures que le 15 Avril à la même heure. Que faire de tous ces serveurs indispensables pour assurer un bon temps de réponse à leurs clients sur le site lorsqu’ils ne sont pas exploités?

C’est ainsi qu’AWS est né, proposant une solution de location de serveurs à la seconde (Amazon EC2), avec différentes puissances (processeurs, RAM) mais aussi des solutions « cloud » telles que :

( Tous ces produits vous sont détaillés lors de notre formation Amazon Web Services )

Si nous devions lister quelques grands avantages d’Amazon Web Services :

  • Tarif pour un seul serveur plus élevé qu’un hebergeur classique mais très rentable dès le 2ème (non utilisé 24h/24)
  • Un grand nombre de services autour de l’offre serveurs répondant à beaucoup de nos besoins (base de données cloud par exemple) et une parfaite intégration entre produits
  • Une API pour Java, .NET, Mobiles très simple et documentée pour gérer vous mêmes vos produits permettant de vous créer vos propres logiciels de gestion de produits AWS, prévoir des batchs (on pourrait imaginer une vérification processeur, si supérieur à 80% alors lancer un nouveau serveur)
  • Basé sur la virtualisation au niveau du système d’exploitation, aucune modification des projets ne sont nécessaires (à la différence de Google App Engine ou Windows Azure)

Plus d’un milliard de dollars sur 2012

Amazon Web Services est devenu un des leaders dans l’hébergement Cloud. Présent aux quatre coins du monde, il rassure les entreprises de toute taille par sa taille et par sa politique tarifaire très abordable.

IDC reporte le 1er Décembre qu’Amazon devrait dépasser un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars en 2012. Bien que ni Amazon Web Services ni Google ne publient leur chiffres, IDC prédit que 80% des nouveaux déploiements d’applications seront basés sur des plateformes Cloud.

Nous apprenons dans ce même article qu’HTML5 devrait représenter 15% des applications mobiles en 2012.

C’est une bonne nouvelle pour le Cloud, énorme changement dans la réflexion des DSI des entreprises. Lors de nos formations Amazon Web Services, Windows Azure ou Google App Engine, la question revenant sans cesse est « pouvons-nous leur faire confiance ? ». Même si nous ne pouvons rien  vous assurer, nous pouvons simplement vous demander l’impact économique d’une décision d’internalisation de vos données/applications ainsi que vous interroger sur le nombre de prestataires gérant votre parc informatique. Le cloud ne semble-t-il pas être le meilleur compromis ?

Image du cloud

Quelques articles intéressants en anglais :

felix
View all posts by felix

Poster un commentaire

Connect with:


neuf × = 45